Le Phoenix

Du grec ancien « phoinix » (phénicée), signifiant « couleur de feu », le phénix est un oiseau fabuleux et gigantesque dont le plumage rouge flamboyant est à l’origine de son nom.

Sa légende trouve son origine à Héliopolis en Egypte. Les mythes diffèrent sur quelques points de détails tels que la couleur du plumage mais ils racontent tous la même histoire.

Créature légendaire aux yeux étincelants rougeoyants, le phénix se caractérise par une tête surmontée d’une huppe écarlate et d’un cou aux plumes couleur or. Ses serres et son bec brillent de reflets dorés.

Il possède de grandes ailes rouges et une queue entrecroisée de plumes blanches et rosées. Déployées, ses ailes lui donnent une grande envergure qui peut aller jusqu’à douze mètres.

Le phénix, créature mythique au plumage feu et or, est tantôt comparé à un aigle royal, tantôt à un héron.

Doté d’une longévité miraculeuse traversant plusieurs siècles (500 ans ou plus, selon les auteurs), on dit du Phoenix qu’il renaît de ses cendres pour renaître rajeuni et purifié.

Oiseau unique, le Phénix est un animal solitaire qui n’a pas de compagne ni d’enfants. Il est condamné à vivre seul car il n’existe pas de femelle Phénix.

Il ne se reproduit pas mais se perpétue grâce à son pouvoir de renaître. La légende raconte que, sentant l’heure de sa mort approcher, le Phénix se construisait un nid composé d’herbes aromatiques et de brindilles, puis s’exposait aux rayons du soleil et attisait le feu par des battements d’ailes répétés jusqu’à succomber dans les flammes pour se laisser réduire en cendres. Trois jours plus tard, des os et de la moelle consumé du vieux phénix naissait une espèce de vermisseau qui se métamorphosait en un petit oisillon. On disait alors que le Phénix. renaissait de ses cendres. Personne ne sait s’il s’agissait d’un nouveau Phénix ou de l’ancien phénix ressuscité. Après sa naissance, le jeune Phénix suivait une sorte de rituel en allant porter les restes du corps calciné au temple du soleil.

Compagnon du soleil et roi des oiseaux, le Phénix vit, selon la tradition, sur la benben, pierre dressée au sommet des pyramides, ou sur le saule sacré d’Héliopolis. Il aime les grandes étendues et les forêts clairsemées. On dit que le phénix s’installe près d’un puits où il y fait ses ablutions matinales en chantant d’une voix mélodieuse.

Le phénix vit de l’air du temps et de la chaleur du soleil. Herbivore, il se nourrit d’encens, de cannelle, et de branches de plantes parfumées. On dit que, parfois, il s’alimente même du soleil et de la rosée.

Bien que se nourrissant principalement de plantes, le phénix est un oiseau robuste qui peut voler tout en transportant des charges lourdes.

Le Phénix est également connu pour son sens olfactif aigu. L’odorat développé du phénix lui permet de se préserver des tentatives d’empoisonnement.

Phoenix en flammes

Outre sa capacité à se régénérer, le phénix possède d’autres pouvoirs magiques. Son chant fait partie des propriétés magiques du Phénix. Le pouvoir du chant du phénix est double : s’il permet de transmettre du courage à ceux qui ont le cœur pur, il peut provoquer la crainte et la terreur chez l’homme au cœur impur.

Conformément à sa légende et à son renouveau cyclique, on a attribué au phénix le pouvoir de disparaître d’un endroit pour apparaître à un autre.

On dit également que les larmes du phénix ont des propriétés curatives et qu’elles peuvent guérir les êtres vivants malades ou blessés.

Bien que dépeint comme étant un animal d’une grande douceur, le Phénix est connu pour être un animal qu’il est difficile voire impossible de domestiquer.

Dans certaines campagnes reculées, la rumeur court que celui qui boira le sang du phénix deviendra immortel. Mais si beaucoup sont prêts à payer le prix de l’éternité en tuant l’oiseau de feu….mais personne n’y est encore parvenu.

L’oiseau qui renaît de ses cendres est le symbole de la résurrection et de l’immortalité de l’âme le plus répandu dans le monde. On dit également qu’il symbolise la nouvelle année qui débute. En Chine et au Japon, le Phoenix est symbole de la résurrection du chaos, de l’âme, de la renaissance mais aussi de l’esprit et de la lumière. Dans la tradition Chinoise, l’oiseau légendaire symbolise également le bonheur conjugal, issu de l’union des forces lunaires et solaires.

Symbole de l’immortalité et du renouveau, le Phoenix représentait également, chez les Romains,  l’image de la force vitale.

Le phénix évoque le feu créateur et destructeur, dont le monde tient son origine et auquel il devra sa fin.

Étiqueté ,