Platon et l’île de l’Atlantide

bronze platon sculptureParmi ces savoirs, les œuvres de Platon, le Timée et le Critias, font mention du mythe d’une civilisation avancée technologiquement  ayant existée 10000 ans avant J-C, nommée « Atlantide ».

Les Atlantes (ainsi nommait-on les habitants de l’Atlantide) vivaient sur l’île de l’Atlantide gouverné par Atlas, le premier fils de Poséïdon, Dieu de la mer. L’île était riche en ressources naturelles. Et parmi elles, un mystérieux métal, sous l’apparence de « cristaux de feu », appelé « Orichalque », était  exploité pour ses qualités exceptionnelles.

L’orichalque permettait aux Atlantes de concevoir toutes sortes de machines volantes.

L’Atlantide, cité des savoirs, aurait été engloutie en 9500 ans avant J-C dans un raz-de-marée d’une extrême violence, ne laissant pas de survivant.

Si cette légende ne laisse pas indifférents certains scientifiques de la Renaissance, c’est parce que, outre le désir de croire aux machines volantes, des informations contenus dans le « Livre des Merveilles du Monde » écrit par Jehan de Mandeville quelques décennies auparavant, se recoupent avec les descriptions de Platon.

Jehan de Mandeville est un explorateur du XIVème siècle célèbre pour son voyage de 34 ans à parcourir le monde. Dans le « Livre des Merveilles du Monde », il raconte précisément son périple en Egypte et sa rencontre avec des prêtres du temple de Saïs. Ces prêtres lui auraient montré des cartes du monde couchés sur des papyrus où l’une d’elles faisait apparaître l’appellation ATLANTIDE dans l’Océan Atlantique, bien à l’Ouest de toute région connue.

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire